STUDIO SEBASTIEN DOMINICI

ABOUT

 

 

Sébastien Dominici

 

Insularité / Singularité

 

Né en 1978, adolescent des années 90, Sébastien Dominici, vit à Bastia.
Les cinq sens bien affûtés, il garde les yeux grand ouverts sur un monde en effervescence où le tempo libère les imaginations.

 

«Le mur appartient aux “demeurés”, aux “inadaptés”, aux “révoltés”, aux “simples”,
à tous ceux qui ont le cœur gros. Il est le tableau noir de l'école buissonnière. » (Brassaï)

 

Le jeune homme et la vague

 

Everybody's gone surfin'. Parcourir les continents et leurs cultures, se mesurer aux éléments, tutoyer la nature avec audace et respect, s'insinuer dans les plis de la vague. C'est le programme de Sébastien au sein d'une équipe de surfer et de créateurs de planches de surf. C'est la découverte de la résine, de la surf-culture, des customisations free-style...

De la glisse au roulage, la frontière ténue est franchie sans hésitation. Les murs graffés se révèlent supports acrobatiques. C'est la skate generation, la punk attitude, une contreculture ouverte à toutes les figures et expérimentations visuelles !

 

Peinture

 

«Je commence une image et je la termine. Je ne pense pas à l'art quand je travaille. J'essaie de penser à la vie» (Jean-Michel Basquiat).

 

Son vécu, sa fougue, son insatiable curiosité se transcrivent dans les toiles de Sébastien Dominici.
Singularité de son expérience marine, il applique diverses couches de résine sur la toile. Chacune d'elles est travaillée en «techniques mixtes» (acrylique, marqueurs, mines de plomb, collage).

Ces épaisseurs translucides formeront les strates archéologiques de la sédimentation de l'œuvre.

Sa grammaire picturale navigue, des classiques ancêtres transalpin Leonardo Da Vinci ou nippon Hokusai, aux chambouleurs sans frontières du mouvement CoBrA, en passant par les pionniers de l'underground américains Raymond Pettibon et évidemment Basquiat !
Son vocabulaire graphique s'apparente à une forme d'esperanto ! Couronnes et vanités des éclaireurs étatsuniens, divinités et symboles indonésiens, tags et graffitis... une langue si volubile, un alphabet si personnel qu'ils en deviennent accessibles à tous.

Le peintre scratche, sample, mixe... souvenirs, influences, actualités; convie le «regardeur» à l'accompagner dans le fol espoir d'un monde sinon plus juste du moins respectueux de tous et de tout, avec la conviction d'échapper au règne de la raison pour celui de la passion.

 

Sébastien Dominici est représenté par l’agence H Represents, La Galerie Saltiel à Aix-en-Provence, et UP Gallery à Bonifacio.

 

Jean-Luc Hinsinger.

 

 

LIVE FROM MY PHONE

© 2016 STUDIO SEBASTIEN DOMINICI